Arthur nous parle du TDAH !

Garçon pensif et rêveur, espérant réussir dans son futur

Aujourd’hui, nous souhaitons vous présenter un blog qui traite du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Dans la dynamique de vous accompagner toujours plus loin dans votre épanouissement, nous allons laisser Arthur, fondateur et rédacteur du blog L’éveil du TDAH, vous expliquer ce qu’est un TDAH, et peut être vous permettre de savoir si vous seriez potentiellement sujet ou non à être diagnostiqué TDAH !

 

L’éveil du TDAH : Tout savoir !

Bonjour !

Dans cet article, je vais t’expliquer ce qu’est le TDAH, comment savoir si tu en as un, quels sont les impacts du TDAH sur la scolarité, ainsi que la démarche à suivre pour te faire diagnostiquer. De plus, à la fin de cet article, je t’expliquerais comment trouver des solutions pour remédier aux symptômes du TDAH.

Mais avant tout. Qui suis-je pour t’expliquer tout ça ?

Je m’appelle Arthur, je suis un jeune étudiant ayant un TDAH. J’ai été diagnostiqué TDAH il y a 5 ans.
J’ai depuis appris à vivre avec, en mettant en place des astuces concrètes dans mon quotidien. À l’heure actuelle, j’ai créé l’éveil du TDAH, qui est un blog ainsi qu’une chaîne YouTube comprenant plusieurs dizaines d’articles et de vidéos sur le TDAH.

Qu’est-ce que le TDAH ?

Premièrement, TDAH signifie « trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité ».

C’est un trouble neurodéveloppemental, qui est caractérisé par la présence de trois types de symptômes qui sont : le manque d’attention, l’agitation et l’impulsivité, et ce, depuis une durée d’au moins six mois.

Ce trouble va affecter les fonctions exécutives du cerveau. Ce qui veut dire que les capacités d’organisation du cerveau vont être troublées.

Ce trouble impacte énormément de personnes. Il touche environ 5% de la population mondiale, ce qui représente approximativement 370 millions de personnes sur cette planète.

Comment savoir si tu as un TDAH ?

Pour que l’on puisse parler de TDAH, il faut que les 3 types de symptômes que j’ai cités
précédemment soient handicapants pour toi au quotidien, et pas uniquement dans une situation. Ils doivent te poser problème dans la vie de tous les jours, que ce soit professionnellement, familialement, et socialement.

De plus, ces symptômes doivent être associés à des problèmes d’organisation au quotidien.

Si ces symptômes n’ont pas de conséquences négatives sur ton quotidien, nous ne pouvons pas parler de trouble.

Mais attention, ce n’est pas parce que tu as du mal à te concentrer, que tu es impulsif, ou que tu es agité durant une période que tu as obligatoirement un TDAH.

Ce manque d’attention, cette impulsivité, ou cette agitation peuvent être dus à un manque de sommeil par exemple.

Lorsqu’une personne a un TDAH, son attention va être un peu partout. Ce qui veut dire que si tu as un TDAH, tu vas avoir du mal à focaliser ton attention pendant une longue période sur quelque chose qui ne te plaît pas, ou très peu. Tu vas très vite te mettre à papillonner, et ton attention va se fixer sur autre chose.
De plus, tu vas mettre plus de temps à te reconcentrer qu’une personne n’ayant pas de TDAH.

Cet effort de concentration va te demander plus d’énergie que les autres, et tu vas donc fatiguer beaucoup plus vite.

Chez une personne qui n’a pas de TDAH, son attention va filtrer les informations, en écartant celles qui sont peu ou pas utiles dans l’immédiat, pour ne garder que les informations essentielles. Pour une personne qui a un TDAH, cette attention, qui joue le rôle de filtre va laisser passer la majorité des informations, qu’elles soient utiles ou non.

De ce fait, une personne qui a un TDAH va pouvoir se concentrer, mais elle va être extrêmement distractible. La moindre perturbation dans son environnement va suffire à la déconcentrer.

En revanche, une personne qui a un TDAH va avoir une capacité de concentration qui sera élevée sur les activités qui l’intéresse, et aura même tendance à hyperfocaliser. Ce qui veut dire que tu vas être dans un état où rien ne sera en mesure de perturber ton attention.

Généralement, cet état se manifeste lorsque tu pratiques une activité qui te permet d’exploiter ta créativité.

Si tu penses avoir qu’il serait possible que tu ais un TDAH, j’ai préparé un quizz disponible ici :

 Faire le quizz !

Attention tout de même, ce quiz n’est pas un diagnostic ! Il peut te mettre sur la voie, mais ne prouve en aucun cas que tu as, ou non un TDAH !

Quels sont les impacts du TDAH sur la scolarité ?

Personnellement, le TDAH a impacté ma scolarité sur plusieurs points.

Premièrement, les problèmes d’organisation liés au TDAH ont été problématiques. J’arrivais très souvent en retard, j’avais pas mal d’absence, et j’avais énormément de mal à organiser mes cours.

Deuxièmement, j’étais très souvent distrait lorsque j’étais en cours. J’avais énormément de mal à rester concentré sur ce que mon prof disait car je me perdais très vite dans mes pensées. Et par conséquent, je me retrouvais très vite en retard par rapport aux autres élèves. Il en était de même lorsque j’étais chez moi. Me mettre au travail me demandait un réel effort, et je devais ensuite fournir un effort encore plus conséquent pour rester concentré plus de 10 minutes, ce qui me fatiguait davantage.

Troisièmement, mon estime de soi était assez faible. J’avais rencontré plusieurs échecs sur le plan scolaire qui m’avait, petit à petit fait perdre le peu d’estime de soi que j’avais. Par conséquent, je ne cherchais plus à progresser. Je n’osais plus passer à l’action pour réaliser les nombreux projets que j’avais en tête, et je voulais me fondre dans la masse.

Comme tu peux le voir, les impacts sur ma scolarité ont été nombreux. Et ceux, parce que je n’avais pas été diagnostiqué. Si je l’avais été, je pense que 80 % des problèmes que j’ai rencontrés, liés au TDAH auraient pu être évités. D’où l’importance de se faire diagnostiquer !

Garçon pensif et rêveur, espérant réussir dans son futur

Les démarches à suivre si tu penses avoir un TDAH

Si, à la suite de la lecture de cet article tu penses avoir un TDAH, tu peux faire part de tes doutes à ton médecin traitant. Ensuite, s’il le juge nécessaire il te réaiguillera sur un spécialiste en mesure de réaliser un diagnostic du TDAH.
Si tu as de sérieux doutes sur le fait que tu pourrais avoir un TDAH, il est réellement important d’aller te faire diagnostiquer. Car c’est à ce moment-là que tu pourras trouver des solutions qui te permettront de remédier aux symptômes liés au TDAH, et donc de limiter les répercussions négatives sur ta vie.

Quelles sont les solutions pour remédier aux symptômes du TDAH ?

Une fois diagnostiqué, plusieurs solutions vont s’offrir à toi. Mais en attendant, les membres de l’association OREMIS sont disponibles pour t’écouter si tu as des questions, et pourront te soutenir dans tes démarches.

Tu peux en effet les joindre au 06.19.86.99.22, à contact@oremis.com ou par message privé sur leurs réseaux sociaux !

De plus, si tu souhaites avoir plus d’informations sur le TDAH, voici ma chaîne YouTube 

Je te remercie pour ton attention, et j’espère avoir pu répondre à tes questions !
À très vite !