La dysorthographie peut être : isolée (lecture → efficace), accompagnée d’une dyslexie, ou associée à un autre trouble (mnésique, exécutif).

  • Avec dyslexie phonologique : confusion de sons (que /gue, de/be…) aggravée par
  • sons complexes (avec 2 consonnes : bra /bar /arb /rab)
  • mots longs, mots rares
  • Avec dyslexie de surface : voie d’adressage → difficulté de photographier des mots en lecture globale. Non constitution de lexique orthographique (cadeau/kado/cadot ; effort/efor ; forêt/foré…)
  • Avec dyslexie mixte (les 2 à la fois) : rééducation très difficile

source : tdah partout pareil