La dyslexie est un trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture chez un enfant sans déficit intellectuel, moteur, sensoriel, affectif.

Le déficit au niveau des performances en lecture est durable et sévère.

Quelques signes :

  • Difficultés à décoder l’écrit (difficultés pour lire des non-mots : volipon – trolina…), lenteur, erreurs de régularisation sur les mots irréguliers, erreurs sonores (ex : k/g, t/d, …), paralexies (dire un mot 
pour un autre : tabac/table), erreurs visuelles (p/q, a/o, m/n) …
  • L’orthographe est très défaillante, parfois non phonétique est loin de la cible.
  • Grande lenteur dans toutes les activités comprenant de l’écrit (lecture ou écriture : copie des leçons et expression écrite) d’où 
impossibilité de traiter un devoir en entier.
  • Les écrits sont peu lisibles dans leur contenu et leur forme (graphisme, orthographe et 
segmentation des mots, ex : « il laver caché la ache derier l’arbre / il avait caché la hache derrière l’arbre »).
  • Difficulté de compréhension, mais meilleure compréhension quand l’énoncé est oralisé ! En effet, la difficulté de compréhension en lecture est liée à la difficulté d’identifier les mots.

Les enfants atteints de dyslexie et notamment de dyslexie phonologique ne parviennent pas à automatiser le décodage. Par conséquent, la charge cognitive, les ressources attentionnelles impliquées pour la lecture sont très importantes pour ces enfants. Ceci a des répercussions sur les tâches devant être exécutées en même temps que l’identification des mots, comme la compréhension.

Ces difficultés à traiter l’écrit et donc à suivre en classe peuvent être la cause de comportements et attitudes inadaptés avec baisse de l’estime de soi, agitation, inattention, renoncement, indifférence…

source : tdah partout pareil