Comment gérer les devoirs à la maison quand on est dys ?

Les troubles DYS sont peu connus en France et pourtant, il est fondamental pour son avenir que l’enfant suive une scolarité la plus normale possible. Afin de lui éviter un échec scolaire, voici quelques astuces et aménagements qui pourront l’aider :

 

Les devoirs

Pour les devoirs il faut :

  • Etre attentif,
  • S’organiser,
  • Rester motivé,
  • Limiter la durée : de 10 à 30 min. Un enfant Dys se fatigue très rapidement et il ne sert à rien de continuer lorsqu’il n’est plus attentif.

Avant toute chose, il faut être patient ! Il est important d’aider son enfant pendant ses devoirs. Cela ne sert à rien de lui crier dessus et il est inutile de lui demander de lire plusieurs fois les consignes qu’il ne veut pas comprendre. L’enfant dys a très souvent une mauvaise image de soi et sera frustré de ne pas réussir à faire ce que l’on attend de lui.

Comment l’aider ?

Privilégiez la communication orale ! Un enfant dys peut prendre plusieurs heures à apprendre une leçon, et avoir beaucoup de mal à s’en souvenir.

Pour l’aider, lisez les consignes, les leçons, les exercices à haute voix et n’hésitez pas à les répéter pour qu’il puisse bien les assimiler.

Vérifier sa compréhension en lui demandant de lire des petites parties de la leçon et de les reformuler avec ses propres mots. Vous pouvez aussi utiliser de la couleur pour surligner les mots clés, cela favorise la mémorisation chez les enfants dys. Pour qu’il retienne plus facilement la leçon, il est important de passer par plusieurs canaux sensoriels (auditif, visuel etc …) N’oubliez pas d’encourager très souvent votre enfant !! Cela le motivera et il aura une meilleure opinion de lui même !!

Un bon cadre de travail.

Pour favoriser un bon apprentissage, trouvez un endroit calme avec une surface de travail suffisamment grande (évitez les écrans et tout ce qui pourrait parasiter sa concentration).

S’il est mal organisé et désordonné, donnez-lui des instructions courtes et précises sur ce qu’il doit faire et sur la manière dont il doit gérer son espace.

Vous pouvez mettre en place des systèmes de rangement et d’organisation pratiques autour de lui (étiquetez les espaces par exemple). Proposez toujours des solutions simples et pratiques.

Ensuite, on prend uniquement le matériel qui va servir à la réalisation du travail et on détermine le temps nécessaire. Une fois terminé, on range son cartable avec tout ce qu’il faut pour le lendemain.

La collaboration Parents/enseignants

C’est la base même de tout parcours scolaire réussi, en particulier pour les enfants souffrant de troubles DYS. Expliquez tout d’abord au professeur de quoi souffre votre enfant pour lui permettre d’adapter son enseignement et échangez régulièrement avec lui.

Ne le culpabilisez pas sur les éventuels échecs rencontrés, il ne faut pas oublier que l’enseignant a tout une classe à gérer et il ne peut se concentrer sur un seul élève.

Une bonne relation parent/enseignant est essentielle et permettra de s’entraider afin que les efforts soient réalisés des deux côtés.

Il est le mieux placé pour connaître les faiblesses et les erreurs commises par votre enfant et donc pour proposer des solutions pédagogiques efficaces pour surmonter les difficultés.

Le professeur pourra soutenir votre enfant dans ses efforts, le motiver dans ses progrès et l’aider à reprendre confiance en lui au sein de l’établissement scolaire.

Il est possible de mettre en place un dispositif d’aide personnalisée si aucune amélioration n’a été constatée. En bénéficiant d’un parcours de formation personnalisée (PPS, PAI, PPRE, etc.), de quelques aménagements et adaptations au sein de son établissement ou en dehors